CIRCUIT CULTUREL OUZBEKISTAN
12J/10 DU 18 AU 29/05/2018
A partir de
1935€ TTC

OUZBEKISTAN     « MERVEILLES de l’ASIE CENTRALE »

Circuit 12 jours / 10 nuits

DU 18 MAI AU 29 MAI 2018

Au carrefour de la route de la Soie qui reliait autrefois la Chine à l’Europe, l’Ouzbékistan est sur le plan historique le pays le   plus intéressant d’Asie centrale. Il réunit en effet les splendeurs des villes de Boukhara, de Samarkand et de Khiva et le souvenir des trois grands conquérants qui ont foulés son sol : Alexandre le Grand, Gengis Khan et Tamerlan.

A Khiva, isolé au milieu du désert, le voyageur découvre une ville musée protégée par d’épaisses murailles. La tranquillité de la ville contraste avec l’animation des deux autres joyaux de l’Ouzbékistan que sont Boukhara et Samarkand.

PROGRAMME

1er jour (vendredi): Paris CDG / Ourghentch 

Rendez-vous à l’aéroport CDG. Formalités et envol à 21h00 (horaire 2017) pour Ourghentch sur le vol régulier d’Ouzbékistan Airways. Dîner et nuit à bord.

 

 2e jour (samedi): Ourghentch  Khiva (+35kms)

Arrivée à Ourghetch. A 06h30  Accueil à l’aéroport par notre guide accompagnateur et transfert à l’hôtel  pour le petit déjeuner

Visite de la ville de Khiva.

Découverte d’Itchan Kala qui est classé Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Nous entrons dans la vieille ville par la porte ouest, Ata Darvaza, l’une des quatre élevées au XIXe s. à chacun des points cardinaux. Suivant l’artère principale de la ville, on pourra admirer les monuments les plus riches d’art et d’histoire ; plusieurs ont été transformés en musées, ateliers de restauration, hôtels ou restaurants.

Kounya–Ark, «vieille forteresse» (1686-1806) : la nécessité d’un palais fortifié s’imposa pendant la période la plus agitée de l’histoire de Khiva ; la forteresse servit bien vite de résidence au gouverneur ;

Kournych-khana (1825), servait aux réceptions officielles ; en son centre nous trouvons la petite cour doté d’un aïvan, véranda à deux colonnes dont les murs sont entièrement recouverts de carreaux de majolique peints, exécutés sous le règne du khan Alla-Kouli (1825-1842). 

Nous montons sur la terrasse de la tour Ak-Cheikh-Bobo d’où s’ouvre une magnifique vue panoramique sur toute la ville.

Nous visitons la Médersa Mouhammed Rakhim Khan (1871), Medersa Islam-Khodja (1908-1912) avec son minaret de 44,5m de hauteur et 9,5 de diamètre, le plus haut minaret de Khiva.

Un peu plus loin, toujours à droite, presque au centre d’Itchan-kala, un long mur aveugle flanqué d’un minaret sert en réalité de façade à la mosquée Djouma (de vendredi), la principale mosquée de Khiva. Sur ses colonnes sculptées en bois, on découvre des motifs bouddhistes.

Déjeuner dans un restaurant en ville.

Suite des visites : derrière la mosquée Djouma s’élève le monument le plus célèbre de Khiva : le mausolée de Pakhlavan-Makhmoud (1810 – 1825), qui occupe l’emplacement de l’atelier d’un fourreur.

En prenant  la deuxième « grand rue » d’Itchan-Kala, on arrive au Palais d’Alla-Khouli, plus connu sous le nom de Palais Tach Khaouli , « le palais en pierre », datant du XIX siècle, la résidence des khans de Khiva (1838).

La medersa d’Alla Kouli (1835) est un exemple éloquent de l’art avec lequel les architectes de Khiva savaient résoudre les problèmes d’urbanisme les plus complexes.

Devant la medersa du khan Moukhammed-Amin, la plus grande de Khiva (78 x 60 m), se dresse le curieux Kalta-Minor, le minaret du 1855.

En descendant la rue principale, on trouve sur la droite l’un des plus anciens monuments de Khiva : le mausolée de Sayid Alaouddine, érigé peu de temps après la mort du cheikh en 1303.

Danses khorezmiens « Lyazgui» dans le palais de Tachkhaouli Khan (thé, friandises ouzbèks).

Dîner et nuit à l’hôtel.

 

3e jour (dimanche): Khiva  Toprak-Kala   Ayaz-Kala   Khiva  Boukhara (HY 21H00 : 22H00)

Petit déjeuner

 Découverte du très pittoresque marché de Khiva (partie du marché des poissons  pêchés dans l’Amou-Daria)

Départ en direction des forteresses du désert. La citadelle royale de Toprak Kala atteindra son apogée vers le IIIe siècle pour finir en ville fantôme au VIe siècle, après les attaques turques. Nous pourrons admirer ses vestiges avec, entre autres, les quartiers privés de la famille royale. Les peintures murales sont aujourd’hui conservées au musée de l’Ermitage, à Saint Petersbourg.

Suite de la route vers Ayaz Kala. Déjeuner sous yourte, puis retour à Khiva.

En fin d’après-midi, puis transfert à l’aéroport d’Ourghentch pour prendre le vol à destination de Boukhara.

Dîner. Nuit à l’hôtel.

 

4e jour (lundi): Boukhara

Petit déjeuner. Découverte de  Boukhara dont le centre historique est classé Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Visite à pied de ces différents monuments au coucher de soleil :

Le « minaret de la mort » domine la plus belle place de la ville, Poi Kalian du XII s -XVe s, qui intègre la mosquée et de la médersa de Miri Arab, magnifique exemple d’architecture en briques. Les « koch » – madrasas jumelles se dressent face à   face : celle d’Ouloug Begh (XV s), construite par le prince astronome de Samarcande et celle d’Abdoulaziz Khan du XVII s. L’architecture et la décoration de cette imposante médersa bâtie sous les Cheibanides furent réalisées par les meilleurs maîtres de l’époque.

Régistan : derrière la mosquée Baliand, une petite rue typique nous ramène sur les bords de l’Aryk, qui enserre la vieille ville ; en suivant son cours, à gauche, on arrive sur la place du Régistan de Boukhara, dominé par la Citadelle d’Ark, résidence de l’émir jusqu’en 1920.

Mausolée des Samanides (IX s) « la perle de l’Orient », construit par Ismail Samani, ce tombeau dynastique est le plus ancien mausolée musulman d’Asie Centrale ; le mausolée de Tchachma Ayoub , « la source de Job » du XIV-XVI s, réputée pour ses vertus curatives ; l’ensemble Bolo Khaouz – mosquée du XVIII s, un minaret (1914-17) et un bassin. Promenade au marché couvert du XVI s où règne l’ambiance « persane » et au marché de la ville. Rencontres cordiales avec des boukhariotes.

Liabi-Khauz, la « Rive du Bassin», l’ensemble architectural du XVIe, le plus original de Boukhara et le lieu favori des rencontres de boukhariotes : medersa Koukeldach (1568),  medersa Nadir Divon Bégui (1622), et la Khanaka, caravansérail, l’ancienne résidence des derviches. La  Mosquée Magokki-Attari fut construite à l’emplacement du temple bouddhique et zoroastrien (XII-XVIe s). Promenade sous les coupoles marchandes des changeurs, des chapeliers, des joailliers, de change du XVIe siècle.

Déjeuner dans un restaurant, au centre de la ville,  près du bassin Lyabi Khauz.

Dîner. Nuit à l’hôtel.

 

 5e jour (mardi) : Boukhara

Petit déjeuner.

Départ en autocar pour découvrir le Complexe mémorial de Bahaoutdin Naqchbandi.

Le tombeau du saint patron de la ville est un haut lieu  de pèlerinage. Trois «hadj» sur ce tombeau sont équivalents à un pèlerinage à la Mecque.

Excursion au Sitora-i-Mokhi Khossa, résidence d’été des émirs de Boukhara et visite (appartements, salles de réception, palais octogonal, harem).

Retour à Boukhara.

Visite de la Médersa Tchor-Minor – quatre minarets (XIXe s).

Transfert dans l’ancienne partie de la ville et suite des visites à pieds :

Une tasse de thé dans une demeure d’un riche marchand de peaux d’Astrakhan avec la présentation des costumes traditionnels. Très bel intérieur de XIX s.

Déjeuner en ville.

Promenade vers l’ancienne Medersa Divan Beghi pour le dîner accompagné de danses et de chants dans la Medersa Nodir Divan Beghi.

Nuit à l’hôtel.

 

6e jour (mercredi): Boukhara Chakhrissabz  Samarcande (300 km – 4,0hrs)

Petit déjeuner.  Départ pour Samarcande via Chakhrissabz pour pouvoir passer par la route montagneuse plus courte et plus pittoresque et verdoyante. Arrivée à Chakhrissabz, ville natale de Tamerlan.

Déjeuner et visite des vestiges du palais d’Ak-Sarai, mosquée de Kharzet Imam nommé d’après d’un saint du VIIIe siècle dont Tamerlan aurait rapporté le corps de Bagdad et du Mausolée   Gumbazi-Seidan.

Continuation vers Samarcande.

Dîner de spécialités dans une demeure traditionnelle ouzbèk chez Dilfuza.

Nuit à l’hôtel.

 

7e jour (jeudi) : Samarcande

Petit déjeuner à l’hôtel. Visite :

La découverte de  Samarcande, classé Patrimoine mondial de l’UNESCO :

Place Registan : la plus belle place d’Asie Centrale, entourée de trois medersas imposantes : médersa d’Oulougbeg du XVe s, médersas Cher Dor et Tillya Kori (XVIIe s.).

Découverte de joyaux de l’architecture de Samarcande par le monument le plus célèbre, devenu le symbole de la ville – Gour Emir. C’est le « tombeau de l’Emir», splendide mausolée de Tamerlan du XVs. Visite de la Mosquée Bibi-Khanym (XVe s.) : c’est en 1399, au retour de sa campagne en Inde, Tamerlan décida la construction de cette mosquée, portant le nom de sa femme Bibi Khanym. A l’immense coupole bleue, c’est la plus grande mosquée de l’Asie Centrale.

Promenade au bazar, toujours très animé.

Déjeuner- brochettes dans un restaurant typique de la ville.

Après-midi, départ pour visiter des vestiges de l’observatoire géant d’Ouloug Beg, l’un des plus grands astronomes de son temps. Vue panoramique sur le site archéologique d’Afrosiab et visite de son musée abritant les fresques uniques du VIIe siècle.

Excursion au  Centre de Papier en soie à la main avec la démonstration de l’ancien procédé de fabrication,  situé dans un village Koni Guil dans la région de Samarcande.

Le soir, dîner chez l’habitant (Vodka incluse), participation à la préparation du pain ouzbek « non ».

Dîner. Nuit à l’hôtel.

 

8e jour  (vendredi): SAMARCANDE – TACHKENT (TRAIN-EXPRESS 320 km – 17H00 : 19H10; 02H10 de trajet)

Petit déjeuner. Route vers le village Khodja Ismail, lieu paisible et découverte du mausolée Ismail Al-Boukhariy. Visite de la mosquée Khazrat-Khizr, puis de la Nécropole Chakhi-Zinda, le joyau d’architecture du XI et XIXe s, composé de plusieurs mausolées bordant la petite ruelle grimpante dans la colline d’Afrosiab.

Les onze mausolées dont celui du cousin du prophète Mahomet sont une apothéose de l’art de la céramique en Ouzbékistan.

Déjeuner.

Transfert à la gare pour prendre le train-express pour Tachkent.

Dîner d’adieu avec du vin dans un restaurant en ville. Nuit à l’hôtel.

 

9e jour  (samedi): Tachkent / Kokand (TRAIN 08H05 : 14h05)  Richtan  Ferghana

Petit déjeuner. En début de matinée nous partirons en  train à Kokand (08h05/14h05), une des villes économiques principales de la vallée de Ferghana.  

Arrivée à Kokand.

Déjeuner.

Kokand, située au cœur de la vallée de Ferghana et ancienne étape sur la route des Caravanes.

Nous visiterons le palais de Khoudoyar Khan, la mosquée Djami avec son minaret du 19è siècle et le mausolée de Modari-Khan.

Continuation vers Richtan, capitale de la céramique où nous visiterons un atelier de céramiste.

Transfert à  Ferghana. Dîner et nuit à l’hôtel.

 

10e jour  (dimanche): Ferghana  Namangan  Marghilan  Ferghana (250kms env.)

Petit déjeuner. Départ pour la deuxième journée de visites de la “Vallée du Ferghana”. 
Découverte de la ville de Namangan, qui fut, au temps de la “Route de la Soie”, un grand centre commercial et d’artisanat. Elle peut être considérée de nos jours, comme la ville la plus religieuse du pays. Visite du mauso1ée Khodjamni – Kabri du XVIIIe siècle, de la mosquée Mullah – Kyrgyz, du début du XXe siècle et de la mosquée Ata – Valikhan – Toura connaissable par son immense dôme, plus de 14 mètres de diamètre, qui en fait l’un des plus larges d’Asie Centrale.

Déjeuner au cours des visites.
Nous rejoindrons  Marghilan  et  découvrirons les ateliers de soieries.

Retour à Ferghana en fin de journée.

Dîner, puis nuit à votre hôtel.

 

11e jour (lundi): Ferghana  Tachkent (340 kms en plusieurs voitures – 3 personnes)

Petit déjeuner. Départ pour Tachkent en convoi de véhicules privés, climatisés et confortables de 3 personnes, par le col de KIMCHIK (2268 mètres; 3h50 de route).

Arrivée à Tachkent. Déjeuner au restaurant en ville.

Visite du Musée d’Histoire de l’Ouzbékistan, puis du métro de Tachkent, le premier d’Asie Centrale dont la particularité est d’avoir eu chacune de ses stations décorées par les plus grands artistes du pays, selon un thème précis : le coton, le poète ouzbek Alicher Navoi, etc.

Dîner et nuit à l’hôtel.

 

12e jour (mardi): TACHKENT   PARIS

Petit déjeuner.

Tour de ville panoramique : la Place de l’Independencela Place d’Amir Timour, le Théâtre d’Opéra et de Ballet Alisher Navoi.

Visite du complexe Khast-Imam, la Medressa Barakhan, la mosquée Tillia- Cheikh, le mausolée de Kaffal Chachi, du Bazar Iski-Juva et la madrassa Koukeldach.

Déjeuner dans un restaurant en ville, transfert à l’aéroport et envol pour Paris. Décollage à 14H45

Arrivée dans la capitale à 18H55 –Fin de nos services

 

Plan de vol 2018 non connu à ce jour, programme établi sur les éléments  de 2017.